Il n’y a aucun doute que chacun d’entre nous connaissons certainement la
lassitude indéniable maintenant que les fêtes joyeux et la chaleur torride de la
saison estivale est en train de finir, pour accueillir le temps frais et les rues
parsemées de feuille de ces journées automnales. Alors, pour lutter contre cette
sensation inévitable, pourquoi ne pas nous rejoindre en reprenant un coup d’oeil
à tous les développements passionnants qui ont passé au votre favori festival du
film indie au cours des quatre dernières semaines!

Tout d’abord, nous voulons partager comment nous sommes continuellement
impressionnés et ravis par l’assortiment riche de propositions que nous avons
reçues pour ÉCU 2018 depuis l’occasion à envoyer vos films a officiellement
devenue disponible il y a quelques semaines! Nous sommes amoureux avec
l’assortiment varié de projets indie et sont impatients de recevoir encore plus de
vos trésors créatifs. Pour découvrir comment vous pouvez participer à l’édition
prochaine de l’ÉCU qui approche rapidement, cliquez ici!

Un de nos récents développements plus passionnants a été notre occasion
merveilleuse de voyager à la capitale grecque florissante et historique d’Athènes à
la fin du mois pour ÉCU-Goes- To-Athens! Pendant quatre jours merveilleux, ÉCU a
présenté le public grec quelques-uns des meilleures films du cinéma indépendant
dans le monde, une gamme diversifiée et primé de 27 films profondément
émouvants et visuellement exquis qui fait réfléchir de plus une douzaine de pays,
tous précédemment sélectionnés dans la sélection officielle d’ÉCU en 2017.
À Chytirio Théâtre Art Café dans la région abondante de Gazi à Athènes, nous
avons projeté des films court métrage d’animation, des œuvres expérimentales,
des projets étudiants, des longs-métrages et plus chaque soir de 20 h 45 à minuit
tous les soirs de mercredi au vendredi.

Des nos projections spéciales, il y avait Rhythm of Being de Giada Ghiringhelli, une
représentation vibrante et d’avant-garde de la croissance de l’individu, le poème-
documentaire éclairant de Stephan Bookas et Tristan Daws, Refugee Blues, et
l’histoire vive et mélancolique de Daniela Leitner, Late Season, un conte des
oscillations dans le roman d’un couple à long terme.
Nous sommes fiers d’être un festival de cinéma unique avec un assortiment variée
de partenariats et un calendrier plein à craquer, en assurant que tous les
réalisateurs qui offrent leurs travails à nous ont les meilleures occasions de
présenter leurs œuvres à autant de spécialistes de l’industrie, collègues de film et
membres du grand public que possible.

Comme toujours, nous sont fortement encouragés par les développements de ce
mois-ci et attendons avec impatience pour voir ce que septembre a en réserve
pour nous et le monde du cinéma indie!

Close
Go top UA-100342494-1