Nouveau à la renommée, mais pas encore assez connu, Lætitia Dosch a atteint notre intérêt. Ses biographies sont courtes et les détails de sa vie restent un mystère. Malgré le manque d’information, il n’y a manifestement aucun manque d’intérêt pour cette actrice à venir.

En juillet 2017, lors du Festival du film des Champs-Elysées, Dosch a été dans le film récent et le plus célèbre: “Jeune Femme”. Le film a reçu un Caméra d’Or dans la section “Un Certain Regard” au festival du film de Cannes 2017. La femme que Dosch dépeint dans le film donne l’impression d’être non seulement jeune, mais aussi extrêmement fragile. Le personnage de Dosch est une jeune femme venant d’un enfance instable dont la vie est compliquée par tous les problèmes quotidiens auxquels elle est confrontée. Étant jeune et inexpérimenté dans la «vie adulte», son personnage a du mal à s’affronter et à faire face au monde.

Cependant, contrairement à son personnage, Paula dans Jeune Femme, dans la vie réelle, Dosch n’est évidemment pas sur la recherche sans fin du but; elle a trouvé sa passion à l’âge de 17 ans quand elle est entrée dans le monde du théâtre. Le futur cinéaste s’est ensuite inscrit au cours gratuit, Cours Florent à l’école de la Période, avant de partir en France pour la Suisse pour poursuivre ses études à “La Manufacture – Haute École des Arts de la Scène”. En Suisse, elle a exploré l’art d’une comédie stand-up avec sa pièce “Lætitia fait péter … (titre évolutif)”. Dans cette pièce comique, elle a exploré les plaies dont l’humour peut être dérivé: alcoolisme, dépression, souffrance. Le titre en soi donne un aperçu de son humour et aussi de sa volonté de réaliser. “Lætitia fait péter” est un jeu de mots évident qu’elle est en train d’exploser, mais la deuxième partie, … (titre évolutif) précise qu’elle n’a pas encore fini, elle ne commence que.

Après la projection du film au festival du film des Champs-Elysées, Dosch a répondu aux questions du public. Dans ces réponses, elle a vigoureusement défendu son personnage, Paula, contre les accusations qu’elle est narcissique et auto-absorbée. Les Q&A ont laissé l’impression que Dosch s’identifie très fortement au personnage et qu’elle peut directement se rapporter à la vie de son personnage et aux défis auxquels elle était confrontée. Une fois demandé dans une interview au magazine Grazia si elle pouvait s’identifier avec Paula, sa réponse, beaucoup comme les actrices qui augmentent en popularité était-ce qu’elle savait comment elle devait être abandonnée et elle savait ce que c’était que d’être en panne financière. Lætitia Dosch n’a pas la même fragilité que son personnage, Paula, mais elle n’a pas les idées et le talent pour donner vie au personnage.

Nous attendons avec impatience le nouveau travail de Dosch et nous en apprendrons plus sur son passé, son présent et son avenir.

Close
Go top UA-100342494-1