Quand ÉCU—Le Festival Européen du Film Indépendant voyage à travers le monde pour trouver les meilleurs films indépendants, nous trouvons quelques personnes incroyables en cours de route. Un membre de notre équipe avait le plaisir de faire le connaissance du collectionneur du film et la personnalité de premier plan français, Bruno Bouchard, au festival de Cannes plus tôt cette saison. Il nous a parlé au sujet de son projet en cours, « 24 mensonges par seconde. »

Jean Luc Goddard la verite du cinema« 24 mensonges par seconde » est un projet du film interactif lancé par Bouchard. Le projet pose un défi aux mots du réalisateur Jean Luc-Goddard, qui a dit « Le cinéma c’est vingt-quatre fois la vérité par seconde. » Basé sur le prémisse que le film est aux certains égards, un mensonge, le projet a commencé avec les segments variés durés 10 secondes du film 35mm de la collection personale de Bouchard. Ces segments incluraient 24 scènes isolées qui étaient transparent ou bleu en termes de la couleur, et diverses en termes des sujets. Puis, ils sont envoyés aux artistes qui s’exprimaient l’intérêt au projet, essentiellement quiconque regardait la page Facebook et a envoyé Bouchard un chèque de €5 pour la participation. Les cinéastes pouvaient ensuite éditer les segments comme ils choisissent, utilisant la peinture, la perforation, ou des autres techniques.  Puis, ils ont envoyé leur œuvres à Bouchard, qui a crée un série avec le ruban adhésif et la colle des milles segments de 10-secondes qu’il a reçu.

Pendant le processus, Bouchard a continué de tourner et ajouter son propre film et photos à la folie. Comme il dit, « C’est juste délirant. » Le résultat collaboratif est un film tout à fait unique qui était créé par gens dans le monde entier. Si vous ratez la projection pendant le Mashup Film Festival au Forum des images à Paris, ne vous inquiétiez pas. L’aventure continue parce que Bouchard a dit qu’il n’est pas une limite au projet. Regardez la bande-annonce ici !

Close
Go top UA-100342494-1