English flag
La 12e édition très attendu de ÉCU se déroulant ce mois pour un spectacle de 3 jours de projections de films, des séminaires et des sessions de questions-réponses n’est pas prévu pour être l’un de nos meilleurs événements festivals seulement en raison de la gamme innovante et diversifiée de films de haute qualité nous sera projeter. Cette édition du festival projètera aussi des films d’un nombre record de 28 réalisatrices talentueux qui seront en compétition pour nos prix d’« excellence de la meilleure réalisation féminine » – un fait dont nous sommes très fiers et  certains rendra le festival de cette année un événement particulièrement exceptionnel!
cubsPour 2017 de l’ÉCU, notre catégorie de « court-métrage dramatique européen » mettra en valeur une série des films exceptionnels réalisé par les femmes. Le drama islandais de Nanna Kristín Magnúsdóttir qui est profondément intime, Cubs, va saisir le public  avec son exploration de la complexité délicate de l’expérience féminine prépubère ainsi que les luttes émotionnellement ardus dans la vie des parents célibataires, par la situation entre la jeune Lena, son ami d’école Klara et père de Lena, Per. Magnúsdóttir dépeint avec une sensibilité perspicuous les développements éprouvantes qui se déroulent après Per permet sa fille à l’hôte d’une soirée pyjama avec ses amis Klara et Strs, des effets qui varient de le problématique à la tragique.
De même, Echo de Courtney Hope Thérond, une méditation pénétrante sur une occurrence malheureusement fréquent aux États-Unis, imprègne la présence d’enfants dans sa représentation discordant de la collision scintillant entre la sphère de l’imaginaire évoqué dans l’esprit des enfants et une réalité impitoyable. Le sens de tourment menaçante dans le film italien s’est produit de la combinaison du réalisme intense du film avec images exécuté par l’exquise qui incarne le regard de l’enfant. Le troisième film réalisé par une femme dans ce catégorie est la production espagnole de Patricia Venti, Yellow Cab 267. A Musical Hell, offre un aperçu transitoire du labyrinthe de vies qui se rencontrent à un restaurant de New York curieusement énigmatique, où un inspecteur de la santé employé par le mafia offre les mots menaçant à un chef japonais qui cuisine des plats bizarre, un duo de clients qui parle sur la mort et un producteur vétéran qui joue avec les aspirations d’une jeune actrice.
scrabble

La catégorie de « court-métrage dramatique non-européen » met en valeur une sélection de films poignantes tourné par un forte groupe des talents de réalisatrice. Les films absorbants varient du drame turc poétique de Merve Gezen, Scrabble, un portrait évocateur de la diversité de l’expérience humaine féminine avec l’histoire de quatre femmes de différents milieux socioéconomiques qui s’unissent pour jouer un jeu prophétique du scrabble au film irrévérencieusement comique de Ruya Koman, Reunion, une histoire non conventionnelle sur l’amour qui défie les barrières de l’âge. La production américaine de koman dépeint la circonstance avec un humour absurde dans laquelle Tommy, une homme de 25 ans avec un penchant pour les femmes âgées, se trouvent après avoir invité une femme qu’il rencontre sur craigslist pour un rendez-vous pendant la journée dans sa maison familiale. Le drame spirituel est légèrement scandaleux en offrant une série inattendue de rebondissements comme son invité est révélé d’être beaucoup plus familier que Tommy a prévu, comme témoignent  la mère de Tommy qui tombe sur la situation précaire de son fils.
À 2017 de l’ÉCU, nous mettra en vedette une variété de films exceptionnels qui sont réalisé par des femme dans notre éventail de catégories – du documentaire européen et film d’études au film expérimental et notre sélection du monde arabe – dans le but de célébrer aussi grande diversité des talents de réalisation de films que possible. La sélection officielle de cette année montre l’importance que nous trouve en honorant les femmes cinéastes, ainsi que les progrès qui ont été accomplis dans le cinéma indépendant.
Voici une liste complète de tous les femmes réalisatrices dont les films ont été choisies pour la sélection officielle de ÉCU 2017:
Court-métrage dramatique européennes
  • CUBS, Nanna Kristín Magnúsdóttir, Islande
  • ECHO, Courtney Hope Thérond, Italie
  • YELLOW CAB 267. A MUSICAL HELL, Patricia Venti, Espagne
Court-métrage dramatique non-européennes
  • CORK MAN, Dawn Han, Étais-Unis
  • LUCY IN MY EYES, Megan Park, Étais-Unis/Canada
  • REUNION, Ruya Koman, Étais-Unis
  • SCRABBLE, Merve Gezen, Turquie
Documentaire non-européenne
  • FRAGMENTS OF LOVE, Estelle Fromentin, France/Argentine
  • PART OF ME NOW: LIVING WITH BREAST CANCER, Emily Gerhardson, Étais-Unis
Documentaire européenne
  • PROMISES HALIMO CAN’T KEEP, Paula Palacios, Espagne/Qatar
Film d’études
  • ELIZA, Zi Gao, Étais-Unis
  • FOREST OF ECHOES, Luz Olivares Capelle, Autriche
  • MY LITTLE OLDER BROTHER, Iris Hogendoorn, Belgique/Pays-Bas
  • DERR NARR, Korinna Herzig, Allemande
  • OMAR, Noa Gottesman, Israël
  • STANDBY, Charlotte Regan, Royaume-Uni
Sélection du Monde Arabe
  • THE BOY WHO CRIED FISH!, Dalia Musaad, Étais-Unis
  • SING FOR ME, Sama Waham, Canada
Vidéo musicale européenne
  • WHERE IS GOD?, Nadine Keil, Allemande
  • FADE, Ainhoa Rodriguez, Espagne
Film comédie
  • LE CHAT DORÉ, Natalia Moreno, Espagne
  • SEÑOR O SEÑORITO?, Christina Piernas & Victoria Ruiz, Espagne
Film expérimental
  • RHYTHM OF BEING, Giada Ghiringhelli, Royaume-Uni
  • WHAT HAPPENS IN YOUR BRAIN IF YOU SEE A GERMAN WORD LIKE…?, Zora Rux, Allemande
Animation européenne
  • THE BRIDGE OVER THE RIVER, Jadwiga, Suisse
  • SORE EYES FOR INFINITY, Elli Vuorinen, Finlande
  • HOW LONG, NOT LONG, Uri Kranot & Michelle Kranot, Danemark
  • LATE SEASON, Daniela Leitner, Autriche
Plusieurs de ces cinéastes talentueux sera présents à cette année de l’ÉCU de parler avec les autres festivaliers lors des sessions nombreux sur les directeurs. Pour en savoir plus sur le programme de l’ÉCU 2017 et pour acheter les billets cliquez ici.
Close
Go top UA-100342494-1