Que vous le critiquiez, l’idolâtriez ou que vous soyez indécis de vos opinions sur lui, on ne peut nier qu’Abdellatif Kechiche a marqué profondément et durablement le monde cinématographique français. Avec son style caractéristique de longs mais ambitieux plans, sa quête de la beauté dans le réalisme, et son engagement politique passionné,  Kechiche est devenu la voix du cinéma franco-tunisien.

Né à Tunis en 1960, il s’installe à Nice avec ses parents à l’âge de cinq ans. Son père a travaille sur des chantiers de construction et demeure la principale référence du directeur en matière d’éthique du travail. Ces valeurs et son parcours modeste sont des thèmes qui pénètrent les oeuvres de Kechiche, mais qui ont aussi déplu à beaucoup comme explique le réalisateur, “Je donnerai un rôle principal à un ouvrier, ou parce que mes films sont trop longs, ou parce que je vais faire un film sur le couscous, ça bouleverse les gens dans le business, mais j’ouvre de nouvelles choses” (The Guardian).

Le réalisateur et scénariste tuniso-français n’est pas à sa première controverse, ayant tourné beaucoup de têtes au Festival de Cannes en 2013 avec son adaptation de trois heures d’une bande dessinée qu’il a intitulé “La Vie d’Adèle.” Le film est un drame sur la découverte sexuelle d’une jeune femme, qui a choqué plusieurs dans l’audience en raison de la nature graphique des scènes de sexe. Cependant, le film a remporté la prestigieuse Palme d’Or et le Prix FIPRESCI au Festival de Cannes en 2013, ainsi que le Meilleur film indépendant aux British Independent Film Awards la même année, l’a propulsé vers une audience internationale.

Mais récolter les récompenses n’est pas nouveau pour Kechiche; il a remporté deux Césars du meilleur film et meilleur réalisateur pour “L’ésquive » en 2003, le Prix spécial du jury à la 64e Mostra del Cinema à Venise pour “La Graine et le Mulet” pour lequel il a également gagné son deuxième César du meilleur réalisateur en 2007.

Kechiche souvent recrute des acteurs et d’actrices amateurs, pour but d’apporter de la fraîcheur, de l’authenticité, et de la vie quotidienne dans ses films et dans le cinéma français. Cela se reflète dans les films de Kechiche qui ont une sensibilité très honnête et charmante, « Soit vous faites quelque chose qui est préfabriqué, tracé, pré-programmé — soit vous voyez le cinéma comme une réelle opportunité de créer, comme la peinture ou la littérature. » (The Guardian)

Et c’est cette exacte obsession avec la perfection dans le réalisme et ses normes de travail excessivement strictes qui lui ont causé des ennuis. Plusieurs jours après sa victoire au Festival de Cannes, une controverse éclate sur les méthodes de travail de Kechiche, notamment son traitement de l’équipe de tournage et des actrices principales, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, qui frise le «harcèlement moral». Le réalisateur rejeté les commentaires et les accusations mais exprime sa peine et sa déception, même disant qu’il souhaitait que le film n’ait jamais été publié car il a été “souillé.”

Récemment, Kechiche a annoncé qu’il allait mettre aux enchères son prix convoité afin de terminer son dernier film – “Mektoub, My Love”, après que le financement de sa banque s’est soudainement arrêté. Le film raconte l’histoire d’Amin, un scénariste, qui est impliqué dans un triangle amoureux avec une des femmes qui est une productrice et qui accepte de financer son premier film. Le protagoniste doit choisir entre l’amour et sa carrière — un exemple ironique et cinglant de comment la vie imite l’art des fois.

Bien que les actrices aient critiqué son comportement lors des tournages, déclarant qu’elles ne travailleraient plus jamais avec lui, elles ont admis plus tard dans une interview qu’il était un incroyable cinéaste. Alors que nous devrions le voir comme un génie passionné ou un anti-héros maniaque, c’est à vous de décider. Mais ce qui reste incontestable est qu’Abdellatif Kechiche est un réalisateur talentueux qui est toujours à la poursuite de l’excellence, que cela vous plaise ou non  — Kechiche et n’est pas prêt d’être oublier bientôt.

 

Close
Go top UA-100342494-1