Pour la fin de la saison de Noël de cette année, nous aimerions attirer votre attention sur un autre réalisateur français – Arnaud Desplechin et surtout une de son dernier film A CHRISTMAS TALE.

images-2Arnaud Desplechin a commencé sa carrière comme cinéaste après avoir été diplômé de l’Université de Paris III: Sorbonne Nouvele en 1984 par la création de plusieurs courts-métrages qui été inspiré par les romans de Jean Ray. Étape par étape, il se déplaçait à créer de longs métrages, alors qu’en 1990, il fait le 54-minute-long film LA VIE DES MORTS qui a été projeté en 1990 le Festival de Cannes et a remporté le prix Jean Vigo en catégorie courts Films. L’importance de ce film réside dans le fait que plusieurs acteurs a joué dans ce qui sera plus tard apparaissent également dans les autres films Desplechin, parmi ceux Emmanuel Salinger, Emmanuelle Devos et al. En 1992 Desplechin a créé son premier long-métrage LA SENTINELLE, dont la première en Festival de Cannes.

Cependant, son deuxième film sorti en 1996 MY SEX LIFE….OR HOW I GOT INTO AN ARGUMENT c’est ce que attire l’attention sur ce temps de montée à la nouvelle réalisateur français. Ce film raconte l’histoire d’un jeune intellectuel parisien et toutes les questions de la vie qu’il s’occupe. Après la commence réussi dans le monde cinématographique en 2000 Desplechin a fait un autre long-métrage, mais cette fois un film en anglais, ESTHER KAHN. L’histoire du film est basée sur un roman d‘Arthus Symons. Le film a été vu comme ayant une touche d’influence de François Truffaut fonctionne en termes de récit et de la technique utilisée. Dans les années suivantes, Desplechin a créé des films basés sur le pièce de Edward Bond PLAYING « IN THE COMPANY OF MEN » – qui raconte une histoire sur une forme contemporaine de la guerre chez les hommes menés par appel d’offres. Après le film KINGS AND QUEENS qui concentre sur deux ex-amants il y avait quelques controverses en raison de relations personnelles de l’administrateur précédent.

imagesNéanmoins, comme il a été mentionné précédemment, compte tenu du temps de l’année, nous tenons tout particulièrement à souligner A CHRISTMAS TALE qui a été également projeté à Cannes en 2008. Le film s’agit d’un drame familial qui se déroule sur la période de Noël, quand la famille avec des relations tendues rassemble à la maison des parents pour la célébration et ils apprennent que leur mère est atteinte de leucémie. Le film montre une collection de moments privés des membres de la grande famille dans le processus de prise de décision sur dont la moelle osseuse est la plus compatible avec la mère. Le maître du langage cinématographique, Desplechin tourne ce film d’un mélodrame domestique à un film révélant la relation familiale compliquée qui se réfère aux œuvres de l’esprit d’Emerson, Shakespeare, Seamus Heaney et Nietzsche.

En terminant, nous espérons que vous apprécierez ce dernier film de Noël et que vous explorez plus des œuvres de Desplechin afin de faire une fin remarquable à cette saison de vacances. Après quoi, bien sûr, nous vous attendons pour vos soumissions à ÉCU !

 

Close
Go top UA-100342494-1