Cette semaine le Spotlight est à propos de Céline Sciamma, considérée une des meilleures réalisateures françaises actuellement. Céline est devenue une cinéphile quand elle était adolescent; elle a commencé à aller à la salle de cinema d’art dans sa ville trois fois par semaine, et elle s’est intéressée à la lecture des scénarios et des biographies des réalisateurs. Céline a suivi une formation de scénariste à la Fémis, une des plus grandes écoles françaises du cinema.

rsz_naissance_de_pieuvresEn 2007, elle a utilisé son scénario de l’examen de fin d’études pour réaliser son premier long-métrage NAISSANCE DES PIEUVRES, qui a été présenté à Cannes 2007 dans la section « Un Certain Regard ». Il a obtenu le Prix Louis-Delluc du première long-métrage 2007 et trois nominations pour les César du Cinéma en 2008. NAISSANCE DS PIEUVRES traite des complexes pendant l’adolescence et des approches problématiques à la sexualité, thèmes qui sont rappelées dans son deuxième long-métrage TOMBOY (2011).

rsz_tomboyTOMBOY, écrit ainsi que réalisé de Céline, a été filmé en 20 jours avec un petit budget et une équipe de juste quinze personnes. Malgré tout, la perfection de l’œuvre montre l’obsession de Céline pour l’esthétique. Le film raconte l’histoire d’une petite fille qui décide de faire semblant d’être un garçon quand elle rencontre un nouveau groupe d’amis. Le sujet délicat, raconté avec une simplicité et une naïveté rafraîchissante, relève le débat sur l’étude du genre à les écoles françaises. TOMBOY a atteint le succès du publique et de la critique; il a sorti dans plus de 30 pays et il a obtenu le Prix du jury aux Teddy Awards pour le meilleur film qui traite de sujets LGBT pendant le festival de Berlin 2011.

bande_de_filles_xlgSon troisième film BANDE DE FILLES, qui sortira en France le 22 octobre, déplace le regard de la bourgeoisie française à les filles noires défavorisées des banlieues parisiennes. Le film a été présenté cette année en première mondiale à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. Il a aussi été projeté ce septembre à Venice Days comme un des concourrents du Prix LUX, et il será présenté au festival de cinema de Toronto dans ces jours et au festival de Londres en octobre.

BANDE DE FILLES mélange une bande originale irresistible (avec des morceaux d’électronique et d’hip hop, dont Diamonds de Rihanna) et une photographie élégante qui ouvre les yeux pour la dur banlieu parisienne, où l’héroine du film (jouée par Karidja Touré) doit faire face à la pression du groupe et voit sa vie dégénérer après avoir rejoint une “bande de filles”. Un film puissant qui, comme LA HAINE, met en rélief la difficulté vécue par la jeunesse non privilégié dans les banlieues, tout en faisant le public connaître profondément et psychanalyser le personnage principal.

Close
Go top UA-100342494-1