Ignas Jonynas est un réalisateur lituanien qui vient de sortir son premier long-métrage, The Gambler. Avant de travailler dans le théâtre pour presque 10 ans, Jonynas a pris part à plusieurs spectacles à la radio, a réalisé deux courts-métrages (SUNDAY AS IT IS et DANCING WORM) et il faisait partie de la première génération des annonceurs lituaniens, en créant ainsi beaucoup de publicités. Il a toujours voulu retourner à créer de films (ce qu’il a étudié à l’Académie de Musique et de Théâtre de Vilnius) et lorsque la possibilité s’est présentée, il l’a immédiatement embrassée. Depuis lors il a travaillé pour une période de six ans jusqu’à quand THE GAMBLER a été présenté au public. Peu de temps après, le réalisateur a annoncé qu’il était dejà au travail sur un nouveau concept pour son prochain film, et même qu’il avait des distractions parce-qu’il pensait dejà au film après celui-là. Alors, nous garderons certainement un œil sur lui et nous attenderons ses prochaines œuvres, car il est considéré comme un cinéaste très prometteur et talentueux dans l’Europe de l’Est.

gambQuant à son dernier film, THE GAMBLER ne répond pas aux critères du cinéma commercial, ni à ceux du cinema très intellectuel et artistique, qui vise principalement un public professionnel et limité. Comme Jonynas même l’a dit, THE GAMBLER a choisi la troisième route – entrant de quelque part entre les deux mentionnés avant – qui entre en contact avec le public, et l’encourage à penser aux dilemmes et problèmes, dont le film débat. Certains critiques sont d’accord avec cette notion, en disant que ce film est une étape importante d’un nouveau cinéma lituanien, qui se distingue par la qualité et la valeur du contenu créé et qui peut même être surtout vu comme une contribution notable au cinéma nordique. Cela en tête, ce n’est pas surprenant que THE GAMBLER était le premier film lituanien projeté au Festival San Sebastian du cinéma. Depuis, THE GAMBLER a été projeté à plus de 30 festivals du cinéma, et a gagné nombreux prix.

Le film lui-même raconte l’histoire un peu surréaliste d’une equipe d’ambulanciers qui developpent un jeu très réussi et lucratif qui comporte des paris sur l’heure de la mort des patients. Le thème principal s’articule autour des choix entre la mort et la vie, entre les désirs et les possibilités, et le jeu qu’on joue avec soi-même, sa propre conscience. Tout ça est achevé en devoilant l’intersection unique de deux vues du monde: le conformisme après-soviétique et le capitalisme réussi, ce qui est très commun en Lituanie ainsi que d’autres pays après-soviétiques, et ce qui vaut hautement au réalisateur. Les critiques sont d’accord que afin de développer et accorder un thème comme celui-ci en film, c’est assez compliqué même pour les plus grands réalisateurs, qui ont plein d’experience dans le domaine, cependant Jonynas réussit à faire tout ça du premier coup.

imgCe n’est pas sans raison que la Lituanie a sousmis THE GAMBLER aux Oscars du cinéma dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. La décision finale sera annoncée le 15 Janvier, alors nous souhaitons qu’on verra THE GAMBLER parmi les candidats. Cela dit, nous vous encourageons à poursuivre vos rêves, rechercher des chemins nouveaux, avoir de patience dans le processus créatif, et enfin commencer le circuit de votre film en l’envoyant au ÉCU!

Close
Go top UA-100342494-1