Janvier est le premier mois de l’année, mais dans le monde du cinéma, c’est aussi le premier mois de la saison des Prix. Aussi, pour inaugurer cette saison des prix, nous avons choisi de parler de la nouvelle coqueluche du tout Hollywood dans le Spotlight de la semaine.

lupita nyong'o2Pour sa première apparition à l’écran, Lupita Nyong’o a réussi à voler la vedette à des actrices chevronnées et elle semble très bien partie pour cette saison de prix. Elle a joué Patsey dans « Twelve years a slave » de Steve McQueen, son premier rôle au cinéma après avoir obtenu son diplôme d’art dramatique à Yale. Pour ce premier film difficile s’il en est, Nyong’o joue le rôle d’une esclave aux Etats-Unis, torturée physiquement et moralement en permanence par le propriétaire d’une plantation et sa femme.

lupita nyong'o4Avant d’obtenir ce rôle dans le film de McQueen, Nyong’o a fait ses premiers pas de comédienne au théâtre et a travaillé à la production de nombreux films, comme « The Constant Gardner » ou « The Namesake ». Au théâtre, elle s’est fait les dents sur des classiques comme L’oncle Vania, de Tchékov, La mégère apprivoisée et Le Conte d’hiver de Shakespeare. Après avoir achevé sa licence de cinéma et de théâtre au Hampshire College, la comédienne s’est inscrite en art dramatique à Yale. Puis en 2009, elle a écrit, réalisé et produit un documentaire intitulé In My Genes. Le film traite des problèmes rencontrés par les albinos vivant au Kenya et pose la question de ce qu’est la discrimination vécue par ces gens, simplement touchés par une anomalie génétique. Le documentaire a été bien accueilli et a été montré dans de nombreux festivals à travers le monde.

lupita nyong'oLes critiques, tout comme les professionnels du cinéma, ont été renversés par son interprétation déchirante et le réalisateur a avoué que dès qu’il l’avait vue entrer dans la pièce pour l’audition, il savait que le rôle était pour elle. Elle est nominée pour tout ce qui peut exister de prix sous le soleil et elle en remportera certainement quelques uns, sinon tous, car l’effet domino est une chose courante dans ce type de distinctions. Alors si vous êtes inspiré par l’histoire de cette jeune artiste, allez-y, écrivez, et peut-être même jouez vos propres travaux, et n’oubliez pas de les faire parvenir au festival du film ÉCU. Ainsi, qui sait, vous serez peut-être le prochain prodige dont on parlera dans Spotlight !

Close
Go top UA-100342494-1