Cette année, le River Film Festival célèbre sa 14e édition avec 20 jours de projections et une incroyable sélection de films indépendants internationaux. Les films, comme toujours, seront projetés à Porta Portello sur un écran construit sur un radeau amarré au milieu du fleuve Piogevo, utilisé pour le commerce entre Padoue et Venise. Le River Film Festival est un événement extrêmement populaire: en 2016, plus de 4000 spectateurs ont participé au Festival, dont 200 étaient des invités internationaux venus du monde entier. Le River Film Festival propose 7 catégories – Réalité virtuelle, Perspectives italiennes, Queer Shorts, Horizons internationaux, Animation, Documentaires, École de cinéma – et se targue de découvrir des jeunes artistes émergents et de traiter des thèmes proches de la sensibilité des adolescents et des jeunes adultes.

ÉCU est ravis d’annoncer que le 6 septembre prochain, une sélection de films de la sélection officielle 2019-2020 de l’ÉCU sera projetée en Italie dans le cadre de la compétition River Film Festival!

Les films sélectionnés sont les suivants:

Bathhouse Drummer – Treey Liu (Chine, 2019)

Shōta se heurte à des baignoires centenaires où il trouve son inspiration dans le rythme des massages. Shōta décide d’organiser un spectacle dans les bains publics pour son nouvel ami Wang Fushun.

Bear With Me – Daphna Awandish (Hollande, 2019)

À travers des entretiens émouvants, Bear With Me révèle les nombreuses difficultés qui prévalent pour ceux qui traversent les frontières afin d’être avec ceux qu’ils aiment.

The Chef – Hao Zheng (USA, 2019)

Dans un futur proche, lorsque tous les travaux manuels sont remplacées par des humanoïdes, un chef chinois, Pu (60s) est ordonné de transmettre ses compétences culinaires à un robot humanoïde nommé William.

Manara – Zayn Alexander (Liban, 2019)

La tragédie frappe lorsque la famille Zayyad perd son patriarche dans des circonstances mystérieuses, laissant les membres survivants se débrouiller seuls au sein d’une communauté critique au sud du Liban.

A jar of nuts – Savvas Stavrou (Cyprus / Grèce / UK, 2019)

Toujours à la maison, un homme solitaire de quarante ans conçoit un plan complexe pour prendre sa vie après la mort de sa mère. Au fur et à mesure que la journée avance, il laisse des excuses l’arrêter, inconscient de la vraie raison de sa réticence.

Between a Rock and a Hard Place – Mads Koudal (Danemark, 2019)

La relation de toute une vie d’une femme avec sa fille handicapée change à jamais lorsqu’elle reçoit une lettre non désirée.

Dorris 85 – Grace Philips (USA, 2019)

En essayant de garder son sang-froid et un sentiment de normalité dans une situation difficile, Dorris Havemeyer lutte pour garder son moral tout en célébrant un anniversaire significatif.

The Manchador – Kaveh Tehrani (Norvège, 2020)

Mina et Saeed vivent une vie stressante dans la capitale iranienne, Téhéran. Être une femme en Iran n’est pas facile, alors Saeed invente un dispositif qui place la responsabilité du hijab là où il doit être – avec les hommes dont les femmes ont besoin de protection.

Close
Go top